Le lien étroit entre générosité et bonheur

Le lien étroit entre générosité et bonheur

Pour trouver le bonheur, misez sur la générosité ! Les études montrent qu’être généreux au quotidien est l’une des clés pour être heureux…

Le 30 novembre marque  la journée mondiale de la générosité. Saviez-vous que vous montrer généreux vous faisait également du bien en vous rendant plus heureux ? Explications.

Comment la générosité déclenche-t-elle le bonheur ?

Être généreux, c’est accomplir un acte de gentillesse désintéressée, faire un don, donner de son temps pour s’occuper de quelqu’un d’autre. Après avoir accompli une bonne action, vous avez sûrement déjà ressenti une certaine satisfaction, une sensation de bien-être diffus, une fierté, un sentiment de plénitude, un plaisir d’aider, une meilleure image de vous-même... En bref, un certain bonheur ! Et ce n’est pas tout : les bonnes actions des uns influencent et inspirent tous ceux qui y assistent. Une action positive entraîne donc une autre action positive et ce cercle vertueux bénéficie à toute une communauté.

Les bonnes actions d’autrui nous inspirent aussi

Jonathan Haidt, un professeur américain de psychologie a nommé « l’élévation » ce sentiment chaleureux et inspirant qui apparaît lorsque l’on est témoin d’actes inattendus de bonté humaine, de gentillesse, de courage ou de compassion.

Pour l’étudier, il a demandé à des personnes de décrire les émotions ressenties lorsqu’elles ont assisté durant leur vie à un acte de générosité. L’exemple le plus fréquent impliquait une personne apportant son aide à une autre personne dans le besoin. Les témoins se sont généralement dit surpris et émus devant cette bonne action. Ils ont décrit avoir ressenti une meilleure estime de l’humanité, une envie d’aider quelqu’un à leur tour et de devenir une meilleure personne.

Une seconde étude est venue confirmer la définition de « l’élévation ». Menée en laboratoire, elle a consisté à montrer à des participants soit un documentaire sur mère Teresa, soit d’autres vidéos neutres ou amusantes. Les participants ayant regardé le documentaire se sont déclarés ensuite plus aimants et inspirés, ils souhaitaient davantage aider et se connecter aux autres. Ils étaient aussi par la suite plus nombreux à se porter volontaires pour travailler au sein d’une organisation caritative.

De même, des études ont montré que la générosité était « contagieuse » : lorsqu’une personne voit ses pairs accomplir des actes de bonté, elle a tendance à en faire autant par « conformité positive ». Dans une étude menée par l’Université de Stanford , les participants se sont vu remettre 1 dollar de bonus en plus de leur rétribution. Les chercheurs leur ont donné la possibilité d’offrir ce bonus à une bonne œuvre au choix ou de la garder. Ils leur ont aussi indiqué que les trois-quarts des bonus des autres participants avaient été donnés, ou qu’un quart seulement l’avait été. Résultat, les participants qui pensaient vivre dans un monde plus généreux ont été plus nombreux à donner leur bonus. 

 

La générosité est source de bonheur, c’est prouvé

Savoir pourquoi l’être humain va parfois à l’encontre de son propre intérêt pour donner à autrui intéresse les philosophes depuis très longtemps. Pour comprendre ce phénomène, des chercheurs en neurosciences de l’Université de Zurich se sont penchés sur les réactions de notre cerveau lors d’un acte de générosité. Ils ont annoncé aux participants de leur étude qu’ils recevraient 25 francs suisses. Ils leur ont demandé de s’engager à les dépenser pour eux ou pour quelqu’un d’autre. Ils leur ont ensuite fait passer une imagerie par résonance magnétique cérébrale. Résultat : les chercheurs ont observé que la simple promesse d’un acte généreux activait les zones du cerveau liées au plaisir et au bien-être.

La générosité entraîne également des répercussions positives sur votre santé physique, notamment sur votre tension artérielle. Une étude menée en 2016 par des chercheurs en psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique, a été menée sur des personnes souffrant d’hypertension artérielle. Les participants ont dû dépenser 40 dollars pour eux ou pour quelqu’un d’autre. Au bout de 3 semaines, le groupe qui a dépensé pour autrui a vu sa pression artérielle diminuer. L’effet de cet acte généreux sur la tension était comparable à la prise d’un médicament ou à de l’exercice physique4.

 

La philanthropie d’entreprise, pour des employés plus heureux au travail  

Une entreprise peut se montrer généreuse en organisant des projets dans le cadre d’une démarche RSE, de partenariats, de mécénat, en sponsorisant un événement caritatif… La philanthropie d'entreprise contribue à renforcer le sentiment de solidarité, de fierté et la motivation des employés. Une étude menée par l’entreprise O.C. Tanner sur mille employés américains montre par exemple que 37% des employés se sentent davantage connectés à leur entreprise lorsqu’ils ont l’opportunité de participer à un événement caritatif organisé par leur employeur. Pour 57% d’entre eux, ce genre d’événements a un impact positif sur le moral des équipes et les rend plus heureuses5. En prime, la générosité d’une entreprise améliore sa “marque employeur”, la rendant plus attractive aux yeux de nouveaux talents.  

 

5 idées pour cultiver votre générosité

  1. Fixez-vous un objectif. Chercher à faire une bonne action par jour ou par semaine vous force à repérer toutes les occasions de vous montrer généreux.
  2. Prêtez attention à ceux qui vous entourent. Ainsi vous pourrez saisir les opportunités qui se présentent : laisser votre place à une personne âgée dans les transports en commun, aider quelqu’un à porter une valise dans un escalier, empêcher les portes de l’ascenseur de se fermer lorsqu’un voisin arrive…
  3. Montrez-vous généreux au travail. Aidez un collègue à régler un problème informatique, offrez des viennoiseries à tout le bureau, allez chercher un sandwich à un collègue occupé, organisez un pot de départ…
  4. Soyez bienveillant en ligne. Laissez un commentaire positif à un nouveau restaurant de votre quartier, partagez le post d’une association sur les réseaux sociaux afin de le rendre plus visible…
  5. Prenez l’habitude de partager, de donner ou de prêter. Par exemple : vos livres lorsque vous les avez terminés, vos plats lorsque vous en avez trop achetés, votre voiture, les affaires dont votre enfant ne se sert plus…

 

La générosité est un muscle qui se travaille. Au départ vous allez chercher les occasions de vous montrer généreux au quotidien, puis le réflexe viendra tout seul !